Passer au contenu

Ressources chevron_right Matériel & Logiciel chevron_right Rapport

Les outils de la Ville Intelligente pour réduire les GES à Montréal

L’environnement, l’économie et la mobilité seront les trois grands défis des centres urbains du 21ème siècle. Pour y répondre, les villes devront trouver des solutions créatives et innovantes.

Afin d’implémenter ces solutions créatives, il convient de repenser les barrières institutionnelles que sont les silos entre les départements de la ville et les processus et mécanismes de financement. Si les technologies dites intelligentes présentent un potentiel intéressant, il faudra également intégrer les systèmes et transformer les cultures financières, politiques et bureaucratiques de la ville.

Réduire l’empreinte environnementale tout en augmentant le développement économique est possible à condition que les villes fassent preuve de volonté politique. En effet, les efforts en transports, édifices et meilleure gestion des déchets sont autant de possibilité de développement économique. 

Un des défis environnementaux de demain réside dans la réduction des gaz à effet de serre (GES). Avec une part avoisinant les 45% des GES émis au Québec, les transports sont la cible privilégiée pour une politique de réduction des GES. L’amélioration des modalités de transport ainsi que de la fiscalité permettra d’encourager des comportements moins porteurs de GES sur le long terme. Les véhicules autonomes feront bientôt parti du paysage montréalais et il est nécessaire de réfléchir dès maintenant à leur régulation future. 

Malgré l’utilité des outils disponibles pour la planification des transports, il reste que plusieurs données ne sont pas ouvertes ou peu accessibles. En plus de s’assurer de l’ouverture des prochaines sources de données, la ville devrait identifier de nouvelles sources de données et les mettre à la disposition des citoyens. Enfin, les différents paliers de gouvernements se doivent de faire plus d’efforts pour évaluer les impacts des diverses initiatives qui ont une incidence indirecte sur les émissions de GES. 
 

Discussion

Vous devez vous enregistrer pour laisser un commentaire. Connectez-vous