Passer au contenu

Ressources chevron_right Matériel & Logiciel chevron_right Rapport

Outil d’évaluation des coûts et des émissions pour les autobus

Afin de prendre des décisions éclairées sur les types de bus alternatifs pendant la phase d'analyse préliminaire et de déterminer si la transition vers une «flotte propre» est financièrement viable et utile, les opérateurs de bus et les agences de transport en commun ont besoin d'un outil.

L'outil basé sur Excel présenté ici fournit une plate-forme flexible et transparente qui peut calculer rapidement les coûts financiers annuels et les émissions encourus par deux parcs de bus différents. Le modèle est particulièrement utile pour les agences et opérateurs des pays en développement pendant la phase initiale de définition du projet. Il peut les aider à sélectionner des alternatives et à déterminer lesquelles méritent une analyse détaillée.

L'objectif principal de cet outil est de permettre aux décideurs de comparer les réductions de coûts et d'émissions de deux parcs de bus, chacun composé de trois types de bus au maximum. Dans cet outil, les types de bus peuvent différer en termes de type de carburant utilisé, de technologie utilisée pour atteindre différentes normes d'émissions et de longueur. Les utilisateurs doivent saisir des données sur les coûts unitaires de carburant et de véhicule pour une ville ou un pays. Sur la base des données saisies ou par défaut, l'outil calcule les coûts et les émissions de chaque type de bus ainsi que les coûts et les émissions totaux pour chaque parc.

Les trois principaux avantages de cet outil sont:

Ressource disponible uniquement en anglais
 

  • La flexibilité. Les utilisateurs peuvent créer leurs propres flotte, en incluant et en excluant différents types de bus pour révéler comment les bus individuels affectent les coûts et les émissions des flottes.
     
  • La possibilité de comparer. Les utilisateurs peuvent utiliser l'outil pour voir quels flottes fonctionnent le mieux (ou réduisent davantage les coûts et les émissions) .
     
  • La possibilité d'être utilisé par des agences qui manquent de données. Les utilisateurs peuvent utiliser des données locales (l'approche préférée) ou s'appuyer sur les tableaux de coûts et d'émissions par défaut (une bonne option pour les utilisateurs qui manquent de données locales).
     
  • Même si l'outil peut aider au processus décisionnel, il ne faut pas oublier certaines limites lors de son utilisation. Par exemple, l'outil répartit les coûts d'investissement sur plusieurs années, ne capture pas le cycle de vie complet des émissions et n'optimise pas automatiquement les options. Enfin, l'outil suppose une économie de carburant constante (plutôt que décroissante) pendant la durée de vie du véhicule et les données par défaut fournies peuvent ne pas refléter les conditions locales.

Discussion

Vous devez vous enregistrer pour laisser un commentaire. Connectez-vous