Passer au contenu

Ressources chevron_right Gouvernance chevron_right Rapport

Villes intelligentes : quelles coopérations ?

Alors que les projets impliquent l’intégration de technologies toujours plus complexes et l’association d’acteurs spécialisés dans des secteurs divers, afin de faire évoluer le territoire dans son ensemble, ce rapport permet d’en apprendre plus sur différentes initiatives et le succès qu’elles ont rencontré.

Du fait d’un contexte marqué par les questions de changement climatique et d’appauvrissement des ressources, les villes sont en première position pour répondre à ces défis. Construire une ville intelligente, c’est donc optimiser le vivre ensemble en coordonnant des objectifs précis et en limitant les impacts néfastes sur l’environnement. Cette ville qui veut optimiser le vivre ensemble existe avant tout grâce à l’inclusion et à la coopération entre différents acteurs, qui mettent en commun leurs idées, leurs attentes, leurs compétences et leurs moyens afin d’optimiser les villes.

Les conclusions de ce rapport sont les suivantes :

  • La ville intelligente regroupe des enjeux complexes. L’expertise est détenue par une diversité d’acteurs et leur implication nécessite un temps d’appropriation et de construction d’un langage commun. 
     
  • Les coopérations entre acteurs requises pour la ville intelligente nécessitent d’imaginer de nouvelles méthodes de travail et de communication tout au long du projet. 
     
  • La ville intelligente se pense dans sa globalité du fait des interactions et des possibilités offertes par le numérique. Les bâtiments deviennent producteurs d’énergie, les moyens de transport des lieux de travail. 
     
  • La révolution numérique permet la production d’un nombre considérable et toujours croissant de données. Assurer leur interopérabilité et lisibilité est indispensable.

Discussion

Vous devez vous enregistrer pour laisser un commentaire. Connectez-vous