Passer au contenu

Ressources chevron_right Engagement & Participation chevron_right Présentation

Comment soutenir la vie autonome des aînés par le numérique?

  • Date Updated: January 2019

Le Laboratoire d’aide numérique à la vie autonome (LANVA) a pour but de faire émerger des services, façons de faire et produits novateurs qui auront un impact social positif tant pour les aînés et leurs proches que la société en général grâce à l’exploration du numérique. Alors que la population des aînés dépasse désormais celle des enfants au Canada, un réseau d’innovateurs, de citoyens et d’aînés collaborants et partageant des objectifs communs liés au soutien à la vie autonome et active se sont engagés afin de mettre en place différents projets conduits par le LANVA qui est porté par le CEFRIO et la Maison de l’innovation sociale (MIS), avec le soutien du ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation (MESI) et de la Fondation Mirella et Lino Saputo.

À l’heure actuelle, les aînés québécois adoptent de plus en plus le numérique, entre autres grâce à la mobilité, l’accès haute vitesse ou l’usage quotidien des technologies. En 2018, une majorité (55 %) d’aînés au Québec se disait intéressée à considérer l’usage d’un outil numérique afin de rester autonome le plus longtemps possible.

La capacité du réseau de santé de maintenir les services actuels pour les prochaines générations sera, assurément, mis à l’épreuve alors que les baby-boomers avancent en âge. Les aînés souhaitent vivre dans leur domicile le plus longtemps possible, tout en conservant un niveau d’autonomie et une qualité de vie pour eux et pour leurs proches. Il est donc important de proposer d’autres offres de services, de façon à répondre autrement à l’intensité et aux coûts des soins qui augmentent avec l’âge.

L’usage des technologies numériques, des dispositifs connectés et d’autres systèmes collecteurs ou agrégateurs de données s’insère petit à petit dans les approches explorées en matière de maintien à domicile. De plus en plus, des technologies au service des aînés, ou gérontechnologies, sont développées de façon à procurer à cette population un meilleur bien-être et confort, autant qu’un sentiment de sécurité pour les personnes qui les entourent.

Ces usages des technologies numériques amènent des réflexions quant aux balises à mettre en place afin de préserver la qualité de vie et l’intégrité des personnes pour leur permettre de ne pas se sentir exclus de la communauté ou se de sentir infantilisées. La technologie utilisée pour l’amélioration du quotidien des aînés ne doit pas perdre de vue l’humanité de la population qu’elle sert.

Discussion

Vous devez vous enregistrer pour laisser un commentaire. Connectez-vous